La Dr Catherine Kousmine La Fondation Dr C. Kousmine Les 5 piliers de la Méthode Les Associations Les Centre de soins Les Livres La Charte Les Produits Les Thérapeutes Les Cahiers des charges Formations Téléchargements Les membres d'honneur
Page d'accueil Les 5 piliers de la Méthode Les Vitamines

Les 5 piliers de la Méthode


L'Alimentation La Crème Budwig Les Vitamines L'Équilibre acido-basique L'Hygiène intestinale L'Immuno-modulation

Contact Adresse

Les compléments alimentaires

le, corps ne peut pas synthétiser certaines vitamines et les oligoéléments qui doivent obligatotrernent être apportes par la nourriture. Ces mtcronutnrnents sont souvent négligés par les praticiens, malgré les nombreuses études scientifiques récentes.

Vitamines hydrosolubles
La Vitamine C (acide ascorbique), décrite depuis des années, pénètre dans la plupart des tissus et a des effets multiplesl seule ou en synergie avec d'autres. On recommande un appon de 1 à 3 grammes par jour en doses fractionnées.
Les vitamines du groupe B
Vitamine B1 ou thiamine (tissus nerveux, symptômes de fatiRUe nerveuse et musculaire, de polynévrite, etc.) Vitamine B2 ou riboflavine (respiration des cellules, indispensable. à la croissance, aux muqueuses, épithéliums, cellules sanguines)
Vitamine B3 ou nicotinamide (processus respiratoires cellulaires, métabolisme hormonal)
Vitamine B6 ou pyridoxine (métabolisme des acides aminés, membranes cellulaires, acides nucléiques)
Vitamine B12 ou cyanocobalamine (croissance cellulaire), acide folique, tnosïtot, biotine ou vitamine H (muscles et peau)

Vitamines liposolubles
La vitamine A regroupe les différents rétinoïdes (rétinol, acide 13-cis-retinoic, bêta-carotène : différentiation et maturation cellulaire, croissance cellulaire)
La vitamine E ou alpha-tocophérol est un anti-oxydant majeur, q1,1i,agit directement sur les radicaux libres en synergie avec le selemum et la vitamine C.
L.a vitamine D, agit dans le cadre de la croissance et du maintien des tissus.
La vitamine F, qui regroupe les acides gras poly-insaturés oméga 3 et oméga 6. Certain de ces acides gras sont dit 'essentiels' car le corps ne sait pas les synthétiser (acide linoléïque et alpha linolénique). La vitamine F est de prime importance dans les régulations immunitaires, inflammations chroniques infections récidivantes, la perméabilité des membranes cellu[aires ... Des doses quotidiennes de 30 à 50 grammes sont nécessaires, par voie orale (huiles de première pression à froid en dessous de 40° C.), rectale (instillations) ou injectable intramusculaire (IN-F). La vitamine K, primordiale dans la coagulation.
Importance de la vitamine F ou Acides Gras Poly-insaturés oméga 3 et oméga 6. L'intérêt des acides gras poly-insaturés (AGPl) et leur action de régulation naturelle de l'inflammation ont été mis en avant par le Dr Kousmine. Depuis, ceci a été confirmé et bien documenté la communauté scientifique.
Administrés par voie orale, les AGPI doivent être émulsifiés par les sels biliaires pour être bien absorbés par les intestins.
Ils jouent un rôle essentiel dans le métabolisme de défense des membranes cellulaires et notamment dans la synthèse des 'prostaglandines', pseudo-hormones, fabriquées à partir de l'acide linoléïque, de l'acide alpha-linolénique et de l'acide arachidonique. L'acide linoléïque, après transformation en acide di-homo gamma linolénique, donne les prostaglandines de type 1.
L'acide alpha linolénique, après transformation en acide eïcosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA), donne les prostanglandines de type 3.
L'acide arachidonique, lui, donne les prostanglandines de type 2.
Le mode d'action est celui de médiateurs naturels de l'inflammation (en stimulation ou en apaisement.) Les prostaglandines de type 2 sont pro-inflammatoires. Celles de type 1 et 3 sont anti-inflammatoires.
Les sources résident principalement dans les huiles garanties de première pression à froid : huile de lin, cameline, noix, tournesol, germes de blé, onagre, bourrache ....
D'autres modes d'administration complémentaires peuvent être utilisés :
- le rinçage de la bouche avec de l'huile de tournesol
- les instillations rectales (60cc d'huile de tournesol), après les lavements, qui permettent d'apporter les AGPI directement au contact de la muqueuse.
(Ces instillations rectales, contraignantes, sont délaissées actuellement au profit d'injections intramusculaires profondes d'lN-F.)

Le Dr Kousmine a développé des formes injectables de vitamines qui sont utilisées dans le cadre de la Méthode Kousmine.